Kinshasa/Bandalungwa : le candidat de l’AGC Cédric Tshilumba mandaté par les fidèles des “Saints du Mont-Sinaï” afin de mener, une fois élu, un plaidoyer pour la création d’un tribunal spirituel

Les fidèles de l’église des saints du Mont Sinaï, située dans la commune de Bandalungwa, ont exprimé leur soutien au candidat député provincial Cédric Tshilumba, Président fédéral du parti politique Alliance pour une Génération Citoyenne (AGC)/Funa, en lui demandant de plaider en faveur de la création d’un tribunal spirituel. Cédric Tshilumba s’est rendu à l’église ce dimanche 05 novembre et a été chaleureusement accueilli par les fidèles.

Lors de cette visite, la prophétesse Magloire Kembo, responsable de l’église, a salué la présence de Cédric Tshilumba et son attachement aux valeurs chrétiennes. Elle a également réaffirmé l’engagement de toute l’assemblée à soutenir sa candidature pour la députation provinciale pour que, une fois élu, l’hôte du jour, porte les doléances de la communauté évangélique.

Magloire Kembo a ainsi révélé le vœu de la communauté des saints de voir l’État congolais mettre en place un tribunal spirituel pour combattre le mal.

“Nous vous mandatons pour que vous alliez plaider en faveur de la création d’un tribunal spirituel visant à combattre tous les esprits au service du mal”, a-t-elle déclaré à Cédric Tshilumba.

Ému par cette marque de confiance, le candidat député provincial s’est dit interpellé par cette responsabilité qui lui est confiée. Le fédéral de l’AGC a assuré cette communauté chrétienne de son écoute et de son engagement à mener le plaidoyer à tous les niveaux pour améliorer les conditions sociales une fois élu à l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

En attendant le début de la campagne électorale, Cédric Tshilumba a entrepris des descentes dans les quartiers de la commune de Bandalungwa afin de rencontrer et de fidéliser sa base. Ce geste de courtoisie envers la communauté chrétienne s’inscrit dans cette démarche de proximité.

Les fidèles de l’église des saints du Mont Sinaï expriment ainsi leur soutien à Cédric Tshilumba et espèrent voir leur demande de création d’un tribunal spirituel aboutir. Cette visite démontre également l’importance de la religion dans le paysage politique congolais et l’influence qu’elle peut avoir sur les candidats.

Basile Muya

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire