Adolphe Muzito : “Face aux performances historiques actuelles du pays du point de vue de ses recettes propres, nécessité d’un budget rectificatif 2022…”

Réagissant à travers un tweet ce lundi 9 mai, aux prouesses accomplies par les Régies Financières en général et plus particulièrement la Direction Générale des Impôts pour le seul mois d’avril avec environ 1,5 milliards de dollars récoltés, Adolphe Muzito, coordonnateur de Lamuka et Président du parti Nouvel Élan, a proposé que le budget de l’exercice en cours, subisse un rectificatif afin que les recettes additionnelles actuelles et celles à venir soient affectées d’une manière rationnelle et légale.

“Face aux performances historiques actuelles du pays du point de vue de ses recettes propres,nécessité d’un budget rectificatif 2022 (Collectif budgétaire) pour une affectation rationnelle et légale des ressources additionnelles d’avril et à venir non prévues au budget 2022”, a-t-il fait savoir sur ce réseau social.

À travers ce tweet, l’opposant Congolais reconnaît les efforts actuels que le gouvernement de la République est entrain de fournir afin d’éviter le coulage des recettes publiques grâce à la patrouille financière de l’IGF, la lutte contre la corruption et la mise en place des différentes réformes initiées par le ministère des Finances Publiques sous le leadership du Président de la République.

La position que prend l’ancien premier ministre, laisse envisager qu’il a intégré l’opposition républicaine, laquelle a pour rôle d’encourager le bien, critiquer le mal et proposer les bonnes idées pour l’intérêt général.

Albert Tshiaba Ngalamulume

Partagez cette information
Image par défaut
Sasa Studio

Laisser un commentaire