Kinshasa | La Synergie de Jeunes Africains annonce un événement majeur au Palais du Peuple

La Synergie de Jeunes Africains se prépare à organiser un événement d’envergure le 29 février 2024 au “Palais du Peuple” à Kinshasa, un bâtiment emblématique abritant l’Assemblée Nationale de la République Démocratique du Congo (RDC).

Cette initiative intervient alors qu’une autre séance d’encadrement sur la Résolution 2250 du Conseil de Sécurité de l’ONU, était orchestrée le 11 février dernier par la Synergie des Jeunes Africains pour la Consolidation de la Paix et la Sécurité. Réunissant plus de 60 jeunes filles et garçons issus de divers horizons à travers une vidéoconférence, cette organisation régionale a mis en lumière l’importance cruciale des jeunes dans la consolidation de la paix en Afrique, face aux défis persistants tels que les conflits armés, le chômage, les violences sexuelles, les massacres et les violations des droits de l’homme.

L’objectif principal de cette séance était de renforcer les capacités des jeunes africains engagés dans la consolidation et la pérennisation de la paix sur le continent. Mr Eddy Yav, expert en genre et en résolutions 2250 et 1325, intervenant lors de la séance, a souligné le rôle crucial de la jeunesse dans la consolidation de la paix. En tant que point focal de la résolution 2250 au cabinet du Chef de l’État congolais, il a encouragé les jeunes de différentes nationalités à s’engager activement dans la mise en œuvre de cette résolution.

Le président fondateur de l’organisation, Mr Chris MUAKUYA Ngal, a rappelé aux représentants de la Synergie dans chaque pays l’importance de maintenir leurs sections actives en promouvant une culture de tolérance, de respect mutuel et de cohésion sociale. Il a souligné que la paix ne peut être restaurée dans les zones en conflit que par le dialogue et la cohésion sociale. Tout en reconnaissant la situation actuelle dans l’Est de la RDC, il a appelé tous les jeunes africains, en particulier congolais, à mener des actions pacifiques dans leurs communautés et à éviter les actes de crimes de guerre.

La séance d’information s’est conclue par les mots de Mr Giovanni Bilendo, représentant de la Synergie pour la section de Congo Brazzaville, qui a salué l’intervenant pour son exposé enrichissant et a réaffirmé l’engagement de la Synergie à soutenir l’initiative du président fondateur de l’organisation régionale.

Pour toute information supplémentaire, la Synergie des Jeunes Africains pour la Consolidation de la Paix et la Sécurité est joignable à l’adresse suivante : Synergiesjacps@gmail.com.

Ange ALOKI

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

7 commentaires

  1. La paix et la sécurité reste une préoccupation importante pour le continent africain. Nous devons a tant que jeune , nous engager à pérenniser cette paix.

  2. Je suis très content de l’initiative car il y a très longtemps que je cherchais t’elle initiatives vu ceque nous subissons depuis des années aux menaces,trouble surtout l’or des élections et aussi certaines populations locales du nord Bénin qui sont tout temps menacé par les djihadistes ( beaucoup arabe) je pense que ce réseau nous permettra de fédéré nos efforts pour cette lutte.
    Nous les jeunes africains.
    Plein succès,longue vie à tous.
    Ezéchiel Kodegnon promoteur des droits de l’homme, président de GARHA- ONG 🙏

  3. Je prie au organisme, institutions financières national comme international de pouvoir nous venir en aide afin que nos objectifs puissent être effectués.
    Nous sommes prêt, organisé pour mené la lutte dans tout les pays africains.
    Nous,la synergie des jeunes africains pour la consolidation de paix et la sécurité.
    Nous,les responsables de la société civile dans les pays africains.
    Nous ,membre du commuté de participation citoyenne dans notre pays le Bénin.

Laisser un commentaire