Lomami: l’Assemblée provinciale déclare recevable le projet portant reddition des comptes de la province exercice 2021

Les députés provinciaux de la province de Lomami, ont au cours d’une séance plénière de de ce mardi 15 novembre, présidée par le Dr Berthos Kabey Diyal, président de cet organe délibérant, déclaré recevable, le projet d’édit portant reddition des comptes de la province de Lomami pour l’exercice 2021.

Devant les élus provinciaux, le gouverneur Nathan Ilunga Numbi a axé son allocution sur quatre parties à savoir, le contexte socio-économique de la province, la politique budgétaire, l’orientation budgétaire et enveloppes sectorielles ainsi que le contexte de l’exécution du budget 2021.

“Équilibré en recettes et en dépenses, le budget de l’exercice 2021 qui était de l’ordre de près de 114 milliards Fc, soit précisément 113.588.187.047,70 (Francs Congolais cent treize milliards cinq cent quatre-vingt-huit millions cent quatre-vingt-sept, milles quarante-sept centimes) a été exécuté à 63,05 %”, a indiqué le Gouverneur Nathan Ilunga Numbi.

Ce dernier a par ailleurs laissé entendre qu’au cours de l’année 2021, la province a réalisé les recettes de l’ordre de près de 72 milliards Fc, précisément 71.641.425.245,17 (Francs Congolais Septante et un milliard six cent quarante et un million quatre cent vingt-cinq mille deux cent quarante-cinq, dix-sept centimes) soit un taux d’exécution de 63,07 %.

Parlant des contraintes liées à l’exécution de ce budget, l’autorité provinciale a évoqué la psychose due aux effets de la covid-19 qui avait engendré la crise économico-financière internationale, laquelle, à son tour, avait eu des effets néfastes sur le tissu économique tant national que provincial.

“L’irrégularité et le cumul d’arriérés de la rétrocession du pouvoir central, l’impraticabilité et la dégradation des routes tant Provinciales que des dessertes agricoles ainsi que la mise hors de certains bacs et ponts, ont impacté la mobilisation des recettes propres”, a renchéri Nathan Ilunga Numbi qui ne met pas de côté le manque de la culture fiscale dans les chefs des contribuables, l’irrégularité des trafics ferroviaires ainsi que les interférences politiques.

À la majorité des députés présents dans la salle, il a été déclaré recevable le projet d’édit portant reddition des comptes de la province de Lomami pour l’exercice 2021 avec recommandation faite au gouverneur de province, afin de déposer dans le délai de 24 heures, le rapport de la cour des comptes sur la gestion des fonds de la province, lequel rapport est arrivé à Kabinda en retard.

Signalons que le projet d’édit a été envoyé à la commission ECOFIN de l’Assemblée provinciale pour un examen approfondi avant la présentation en plénière prochaine, du rapport de cet examen pour son adoption.

JMMP

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire