Religion || C’est quoi le Dimanche des rameaux ?

By Blessing Ntumba

Ce dimanche 24 mars, les rues des villes congolaises étaient animées par une scène familière : des chrétiens portant des branches de rameaux se rendant à leurs lieux de culte pour commémorer le “Dimanche des Rameaux”. Mais quelle est la signification de cette célébration pour les fidèles congolais ?

Le Dimanche des Rameaux, une tradition ancienne inscrite dans les pages du Nouveau Testament, évoque deux moments cruciaux de la vie de Jésus-Christ. D’une part, il rappelle l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, où il fut accueilli avec des cris de joie et des branches de palmier agitées par la foule. D’autre part, cette journée marque le début de la Semaine Sainte, avec la Passion du Christ, son arrestation, sa crucifixion et sa mise au tombeau.

Depuis le concile Vatican II, cette célébration est connue sous le nom de “Dimanche des Rameaux”, mais auparavant, elle était appelée le “deuxième dimanche de la Passion ou dimanche des Rameaux”, dans le cadre du “Temps de la Passion” pendant le Carême.

Le terme “Rameaux” trouve son origine dans les récits bibliques où Jésus est accueilli à Jérusalem avec des branches coupées aux arbres, notamment des rameaux de palmier. Cette tradition s’inspire également de la fête juive des récoltes, Souccot, mentionnée dans le Livre du Lévitique.

Les Évangiles canoniques décrivent en détail l’entrée de Jésus à Jérusalem, soulignant son humilité et son message de paix à travers le choix d’une monture modeste, conformément à la prophétie de Zacharie. La foule, venue à Jérusalem pour la Pâque juive, l’accueille avec enthousiasme en déposant des vêtements sur son chemin et en agitant des rameaux, symbolisant leur reconnaissance envers celui qu’ils considèrent comme le Messie.

Pour les chrétiens congolais, le Dimanche des Rameaux revêt une signification particulière, rappelant l’importance de l’humilité, de la foi et de la compassion, des valeurs essentielles dans leur parcours spirituel. En cette journée sainte, les fidèles se rassemblent pour méditer sur le sacrifice de Jésus et pour renouveler leur engagement envers leur foi.

Ainsi, le Dimanche des Rameaux n’est pas seulement une tradition religieuse pour les chrétiens congolais, mais aussi un moment de communion, de réflexion et de célébration de leur héritage spirituel.

Ange ALOKI

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire