Pacte pour un Congo Retrouvé (PCR) | Kamerhe, Bussa, Paluku… en quête d’une nouvelle majorité parlementaire

À la suite des élections générales du 20 décembre 2023, Vital Kamerhe, proche collaborateur du président réélu Félix Tshisekedi et président national du puissant parti Union pour la nation congolais, se positionne en tête de la course politique avec le lancement de la plateforme, le “Pacte pour un Congo Retrouvé (PCR)”. Cette initiative vise à consolider une nouvelle majorité parlementaire, prenant ainsi de l’avance sur l’UDPS, constate-t-on.

Avec environ cinquante députés nationaux sous sa bannière, Vital Kamerhe cherche à influencer significativement la répartition des postes au sein du prochain gouvernement et d’autres institutions. Adoptant une approche stratégique, il s’associe à d’autres potentiels adversaires au sein de l’Union sacrée de la nation pour former une plateforme politique robuste, capable de remporter la majorité parlementaire et les postes clés.

La sortie officielle de cette nouvelle plateforme, le “Pacte pour un Congo Retrouvé (PCR)”, a eu lieu ce mardi 23 janvier 2024. Cette dynamique rassemble six regroupements politiques et un parti politique, dont AA/UNC, AVK 2028, AB50, AMSC, AAAP, CODE, ET CDER, sous l’impulsion de Vital Kamerhe, Jean Lucien Bussa, Julien Paluku, et Tony Kanku Shiku. Plus de 150 élus nationaux et provinciaux issus des élections de décembre 2023 sont associés à cette initiative.

Le Kasaï Central a été représenté par les Députés nationaux Marcel TSHIPEPELE, élu de Kananga, et provincial Papy Noël KANKU de Demba.

La question cruciale demeure de savoir si ce groupe émergent pourra surpasser en nombre les députés de l’UDPS et de ses alliés, qui ont largement remporté plusieurs sièges à tous les niveaux. Le pays observe désormais avec intérêt l’évolution de cette nouvelle dynamique politique et les implications potentielles sur l’équilibre des forces parlementaires.

Placide Lukeka

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire