Tshikapa || Justice || Condamnation à mort d’un caporal des Forces armées pour meurtre

Un jugement implacable a été rendu par le tribunal militaire de garnison de Tshikapa au Kasaï, condamnant à mort un caporal du 2105ème Régiment des Forces Armées (FARDC) et son complice pour le meurtre d’un motocycliste. Ce verdict sans appel a été accueilli avec satisfaction par la population locale, notamment les motards, qui ont exigé une exécution immédiate des condamnés.

Le caporal Akili Bahati Faustin et son complice, Tshibindji Sapu Salomon, ont été reconnus coupables du meurtre de Beya Muamba Bediam, motard de profession, dans le but de faciliter le vol de sa moto. Le tribunal militaire a prononcé une peine de mort à leur encontre, en plus de les condamner à payer une somme importante à la partie civile.

Les faits remontent au 5 novembre 2023, lorsque les deux prévenus ont attiré la victime sous prétexte d’une course, pour ensuite l’assassiner et s’emparer de sa moto. Le caporal Akili a perpétré le meurtre avec son arme de guerre, tandis que Tshibindji a conduit la moto jusqu’à Tshikapa, où il l’a vendue.

Le tribunal a souligné la coopération directe entre les deux accusés, les condamnant pour violation de consigne et coopération criminelle. Cette décision reflète la rigueur de la justice militaire face à de tels actes criminels, notamment lorsqu’ils impliquent des membres des forces armées.

Rédaction

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire