Kananga : formés sur la Justice Transitionnelle, plus de 40 étudiants en Droit et des clubs d’écoute s’engagent à accompagner la CPVJR au Kasai Central

Une initiative conjointe entre une quarantaine d’étudiants en droit et les clubs d’écoute de Kananga, appuyée par le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH), vise à renforcer le rôle de la Commission Provinciale Vérité, Justice et Réconciliation du Kasai Central (CPVJR) dans ladite province.

Avec comme thème, “Les mécanismes de justice transitionnelle et le mandat de la CPVJR”, un atelier d’information et de sensibilisation de trois jours, organisé du 06 au 08 décembre 2023 au Complexe Scolaire la Reconnaissance à Kananga, a permis aux participants d’acquérir une compréhension approfondie des mécanismes de justice transitionnelle. Sous la houlette de la CPVJR et avec le soutien financier et technique du BCNUDH, les étudiants ont élaboré des stratégies pour contribuer aux activités opérationnelles de la commission dans la province.

Adolphe KABALU, membre du Club d’écoute de Kananga, a exprimé sa gratitude envers la CPVJR et le BCNUDH, soulignant que cet atelier a été leur première immersion dans les concepts de la justice transitionnelle. Les participants, engagés à rechercher la vérité, la justice et la réconciliation, s’apprêtent à accompagner la CPVJR dans sa phase opérationnelle.

Grâce MUDIMBI MUSENGA, membre du Café Juridique de l’université Notre Dame du Kasai (U.KA), se dit confiante dans les compétences de ses pairs pour sensibiliser efficacement sur le travail crucial de la CPVJR.

Le Président de la CPVJR du Kasaï Central, Augustin LOKO FWAMBA, a exprimé sa satisfaction quant à cette collaboration prometteuse. Il souligne que ces “ambassadeurs” joueront un rôle clé en partageant la mission de la CPVJR dans leurs communautés respectives.

Saluant l’engagement des étudiants, le coordonnateur du BCNUDH, Elvys Saint Faure BANGA-BOTHY, et l’Officier des Droits de l’Homme en charge de la justice transitionnelle, Georges Sidney EMAKA, ont réitéré la détermination du BCNUDH à soutenir la CPVJR pour la réussite du processus de justice transitionnelle dans le Kasai central.

Créée par l’Edit n°006/KC/2021 du 15 juillet 2021, la CPVJR a pour mission d’établir la vérité, la justice et la réconciliation en vue de promouvoir la paix et la cohabitation pacifique au Kasai Central. L’engagement des étudiants en droit marque une étape importante vers la réalisation de cet objectif crucial pour la stabilité et l’unité de la région.

Rédaction

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire