Kasaï Central : le boxeur Congolais Martin Bakole porteur d’un projet de construction d’une académie de sport à Kananga

Martin Bakole, boxeur congolais poids lourds, est arrivé ce dimanche 19 juin, à Kananga, sa ville natale dans la suite du nouveau gouverneur de province, John Kabeya Shikayi. Il a déclaré avoir fait le déplacement en vue de mener une étude de construction d’une Académie de sport.

“Mon déplacement s’inscrit dans le cadre de la construction de l’Académie et renforcement de capacités de la jeunesse sportive vision du Chef de l’Etat Fatshi. Ce projet pilote est pour toute les provinces”, a-t-il déclaré.

Il est venu, par ailleurs, pour célébrer sa victoire contre le boxeur français Tony Yoka qu’il avait battu à Paris en France.

À l’aéroport international de Lungandu, des jeunes filles et garçons étaient très mobilisés. Ils sont venus de tou coin et recoin de la ville pour accueillir le nouvel Ambassadeur sportif, Ceinture WBC, qu’ils appellent en tshiluba “Muana wa Muditunga” en français “fils du pays”.

À la place de l’indépendance où l’attendaient des habitants de Kananga , Martin Bakole a été présenté au grand public par le Gouverneur John Kabeya Shikayi.

Selon Martin Bakole, sa mission dans le chef-lieu du Kasaï Central étaient celle de présenter sa ceinture à son public de Kananga mais aussi accompagner la vision du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi au travers le nouveau chef de la province du Kasaï Central.

Pour rappel, c’était le 14 mai dernier que Martin Bakole était sorti victorieux de Tony Yoka.

Partagez cette information
Image par défaut
Sasa Studio

3 commentaires

  1. Je suis ravis pour cette vision du chef de l’état aussi pour Martin bakole l’enfant du province a qui on joué depuis l’enfance Merci beaucoup pour la victoire vous avez mon soutien

  2. Mes félicitations au champion de la boxe poids lourds de notre pays qui a donné sourire à notre État face au combat l’opposant à Tony Yoka en date du 14mai dernier.
    Cette vision de construire une académie d’encadrement de la jeunesse Kasaïenne en particulier et de toute l’étendue de la RDC en général, s’avère nécessaire et même louable. Merci

Laisser un commentaire