Nord-Kivu : le ministre Muhindo Nzangi cité dans une affaire de détournement, son parti réagit

Le ministre national de l’Enseignement Supérieur et Universitaire Muhindo Nzangi Butondo a été cité dans une affaire rocambolesque de détournement de tôles, destinés aux sinistrés du volcan Nyiragongo survenu le 22 mai 2021.

Pour son parti politique, l’Action des Volontaires pour la Relève Patriotique (AVRP), il s’agit d’un acharnement politique à l’endroit du ministre victime. Les membres de ce parti indique que cela rélève d’une cabale et d’un lynchage propre à ses détracteurs.

Le gouvernement de la République avait doté des tôles pour des milliers de sinistrés afin de leur permettre de construire sur leurs parcelles englouties par les laves. Plusieurs déplacés avaient envahi un hangar sur la route dénommée “1 km témoin” à Goma où se tenait la distribution, tout en dénonçant n’avoir pas reçu de jetons de présence. Le lendemain l’affaire avait été réglée. Plus de 2000 personnes seront enregistrées. N’empêche que la polémique avait continué d’enfler.

Alors que plusieurs personnes pointent du doigt le ministre Nzangi sur la distribution de cette assistance, son parti AVRP réplique en précisant que c’est le ministre des affaires sociales qui est en charge de cette question. Cette affaire ne concerne nullement le ministre de l’ESU, tranche un proche du ministre Nzangi.

Il sied de noter que beaucoup de sinistrés continuent d’être cantonnés dans des camps et d’autres dans d’autres familles d’accueil.

Fabrice Lukeka

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire