RDC | Des envoyés spéciaux de l’UE à Kinshasa après la signature du protocole d’accord avec le Rwanda

Quatre envoyés spéciaux de l’Union européenne (UE) ont atterri à Kinshasa lundi soir pour une mission officielle en République démocratique du Congo. Cette délégation, composée de Purcq Steven (UE), Mme Alison Heather (Royaume-Uni), Roosevoom Tijmen (Pays-Bas) et Bronchain Philippe Claude (Belgique), incluant un envoyé spécial pour la région des Grands Lacs, vise à réexaminer les rapports entre l’UE et la RDC.

Cette visite intervient à la suite des mouvements de protestation des populations congolaises contre le silence de la communauté internationale face à l’agression du Rwanda, sous couvert du M23. Un diplomate a souligné que cette mission est cruciale compte tenu des tensions récentes entre l’UE et le gouvernement congolais, notamment depuis la signature d’un mémorandum d’entente sur les chaines de valeurs des matières premières stratégiques avec le Rwanda.

Le diplomate a également noté que le Rwanda n’a pas de coltan, d’or ou de nickel dans son sous-sol, ce qui soulève des interrogations sur la nature de cet accord et son impact sur la région. Les récentes critiques émanant de l’Église catholique, exprimées dans l’homélie de l’archevêque métropolitain de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo, dénonçant le silence et l’inaction de la communauté internationale face à l’agression dont la RDC est victime, soulignent l’importance de cette mission diplomatique.

Cette délégation de l’UE devrait rencontrer des responsables gouvernementaux congolais et d’autres parties prenantes pour discuter des questions de coopération et des préoccupations actuelles, dans le but de renforcer les liens entre l’UE et la RDC et de favoriser la stabilité dans la région des Grands Lacs.

Placide Lukeka

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire