RDC | Salomon Kalonda remis provisoirement en liberté (Avocats)

La cour militaire vient d’accorder la liberté provisoire à Salomon Idi Kalonda, conseiller spécial de Moïse Katumbi, Président de “Ensemble pour la République”, et candidat malheureux aux élections de décembre 2023.

L’information est confirmée ce mercredi 27 mars 2024 par Maitre Laurent Onyemba, l’un des avocats conseils de Salomon Kalonda.

D’après cette source, cette décision de mise en liberté provisoire est motivée par la dégradation de l’état de santé du prévenu Kalonda.

Objectif visé, permettre à ce dernier d’aller suivre des soins appropriés à l’étranger suivant les recommandations médicales.

Il urge de noter que l’auditorat militaire avait requis 19 professionnels de santé notamment ceux de la clinique universitaire de Kinshasa et de l’hôpital général de Kinshasa, Ex-Maman Yemo, lesquels ont confirmé noir sur blanc la détérioration de la santé du sieur Salomon Kalonda nécessitant une prise en charge hollistique conséquente et appropriée.

Arrêté le 30 mai 2023 à l’aéroport de N’djili à Kinshasa par les services de sécurité alors qu’il s’apprêtait à prendre l’avion, Salomon Kalonda a été tout de même élu député provincial au Maniema et son mandat a été validé par l’Assemblée Provinciale du Maniema comme député provincial.

Durant toute la période de son incarcération, les avocats de Salomon n’ont ménagé aucun effort pour contester ce qu’ils qualifiaient d’accusations non fondées et sans preuves. Allant jusqu’à remettre en cause la légalité de la procédure de la justice militaire ayant débouché sur sa détention préventive.

Depuis lors, Salomon Idi Kalonda, conseiller de Moïse Katumbi, n’a cessé de taxer de procès honteux cette procédure judiciaire l’ayant conduit à être mis sous les verrous.

Même position exprimée par sa défense qui parle d’une machination politique visant à réduire au silence l’opposition congolaise et faire des opposants de prisonniers politiques en RDC.

Basile Muya

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire