Attaque à Butembo : cinq policiers tués et trois de leurs jeeps incendiés

L’attaque est survenue tout près du poste douanier de Kangote, au Nord de la ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu. Cinq policiers sont morts calcinés à bord de leurs trois jeeps incendiés au cours d’une attaque ménée par des jeunes en furie jusque-là non identifiés, rapporte Antony Mualushayi, porte-parole de l’opération militaire Sukola 1 dans le nord de la province.

“La situation reste toujours tendue. Les FARDC ont reussi quand-même à contrôler la situation. Mais le bilan provisoire fait état de cinq éléments PNC tués, trois jeeps PNC incendiées et huit armes récupérées par la population”, a-t-il déclaré.

Certaines sources, contactées par sasastudio.net, parlent des milices Maï-Maï ou encore des terroristes ADF, alors que d’autres évoquent plutôt des manifestants lassés de l’insécurité grandissante dans la région. Ils fustigeraient les propos du porte-parole local de l’armée qu’ils jugeraient révoltants. Ce dernier est accusé d’avoir qualifié les jeunes du milieu des Maï-Maï.

Suite à cet assaut, la circulation sur la route Beni-Butembo a été suspendue, selon une source sur place.

Pour rappel, la ville de Butembo avait déjà fait les frais, cette semaine, d’un assaut des ADF à la prison centrale de Kakwangura. Cette attaque avait occasionné l’évasion d’environ 800 détenus dangereux. L’armée et la police avaient quand même ont mis la main sur une centaine d’entre eux.

Fabrice Lukeka

Partagez cette information
Image par défaut
Sasa Studio

Laisser un commentaire