Kasaï-Central | « J’encourage toutes les femmes qui ont les ambitions de gérer la province de déposer leur candidature » (Nathalie Kambala, FMMDI-ONG)

Dans une société où les voix des femmes sont souvent étouffées par les normes patriarcales, l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI) lève haut le flambeau de l’égalité des sexes. Au cours de la semaine, dans la ville de Kananga, au cœur de la province du Kasaï-Central en République Démocratique du Congo, cette organisation a lancé un vibrant plaidoyer en faveur des candidatures féminines à la tête de la province.

FMMDI a profité de la prolongation accordée par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) pour les dépôts des candidatures aux postes de gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces. Nathalie Kambala, présidente de l’ONG, a exprimé sa satisfaction quant à cette opportunité prolongée, exhortant les femmes dotées des compétences nécessaires à déposer leurs dossiers de candidature.

« C’est une grande première et je vous assure que dans l’histoire de la province du Kasaï-Central, voir les hommes et les femmes se tenir debout pour soutenir la candidature des femmes. C’est pour cela que je voulais encourager toutes les femmes qui ont les ambitions de gérer la province de saisir la balle au bond pour déposer les candidatures en profitant de la prolongation du délai de dépôt des dossiers », a déclaré Mme Nathalie Kambala. Elle a appelé les députés provinciaux à faire preuve de discernement et à choisir une femme qui a déjà démontré ses capacités dans d’autres régions du pays.

Selon Mme Kambala, l’urgence de cette démarche réside dans la nécessité de changer la donne face à la misère persistante de la population. Elle a souligné que l’inclusion des femmes dans les plus hautes sphères de gouvernance est un impératif pour l’essor et le développement durable de la province.

« L’heure a sonné pour faire confiance aux femmes afin de changer la donne. Je profite aussi de l’occasion pour féliciter tous les députés. Je compte vraiment sur eux pour redorer l’espoir de cette province longtemps meurtrie. En opérant un choix judicieux sur la femme, ils auront écrit une nouvelle page de l’histoire de la population qui sera reconnaissante à leur égard », a conclu Mme Kambala.

À travers ce plaidoyer ardent, l’ONG FMMDI espère catalyser un changement significatif dans la gouvernance locale et inspirer une nouvelle ère d’égalité des chances et de représentation pour les femmes du Kasaï-Central.

Rédaction

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire