Chemin de fer englouti à Bena Leka : cri d’alarme lancé aux autorités avant que le pire n’arrive

Une pluie diluvienne s’est abattue, la semaine dernière sur la commune rurale de Bena Leka dans le territoire de Demba, au Kasaï central, terrassant au passage le chemin de fer de cette contrée.

En effet, cette itinéraire était le seul canal par lequel les produits agricoles dont se nourissait cette population, étaient achéminés. Cet incident vient compliquer l’alimentation de la population de ce recoin alors qu’une pénurie de produits agricoles sévit dans la ville de Kananga.

La population de cette contrée, pénalisée et affligée, ne cesse de lancer des cris d’alarme et de détresse aux autorités tant provinciales que nationales afin de regler cette situation.

“La population fatiguée ne sait plus à quel saint de vouer. Ainsi, elle lance un cri de détresse aux autorités tant provinciales que nationales à agir d’urgence, faute de quoi le chef de la province sera dans la grande calamité”, a déclaré Georges Mukenge, Président du Comité d’achèteurs et évacuteurs des produits agricoles opérateur économique (CEPA).

Informé de cette situation désastreuse, Thierry Mulumba Mpandanjila, acteur de développement et Président National du parti politique “Alliance pour une Génération Consciente” (AGC), a saisi le Ministre national des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction (ITPR), Alexis Gisaro, pour obtenir son implication dans la recherche des solutions adéquates pour cette érosion.

La Rédaction

Partagez cette information
Image par défaut
Sasa Studio

Laisser un commentaire