Industrie et marché des batteries et véhicules électriques : la RDC a partagé son expérience à la 54è Conférence des Ministres des Finances de la CEA

Ouverte ce lundi 16 mai par le Président du Sénégal Macky Sall, à Dakar, la 54ème Conférence des Ministres des Finances de la CEA (Communauté des États d’Afrique) a connait la participation de plusieurs ministres de ce secteur au niveau des pays africains. La RDC, elle, est représentée par sa vice-ministre des finances, Mme O’Neige N’sele.

O’Neige N’sele a partagé l’expérience de la RDC dans la diversification de l’économie à travers le développement d’une chaine des valeurs régionale de l’industrie des batteries électriques et un marché des véhicules électriques des énergies propres.

C’était dans son intervention dans le panel animé par Alain Foka sur le financement de la croissance verte en Afrique, aux côtés du ministre du plan éthiopien, celui de la coopération internationale de l’Egypte, le directeur général de la BADEA et le sécrétaire général de la ZLECAF.

Par ailleurs, la vice-ministre des finances congolaise a, en marge de cette conférence, échangé avec le ministre égyptien des finances, Dr. Mohamed Maait, sur l’expérience et le succès de son pays dans l’émission des obligations vertes, dont la RDC pourra tirer profit pour le financement de son développement.

Pour rappel, la conférence de cette année avait mis un focus sur les solutions innovantes pour le financement de la relance de l’Afrique après les chocs de la COVID-19 et de la crise en Ukraine.
À cet effet, lors de son mot d’ouverture, le Président Macky Sall avait salué la résilience des économies africaines avant de plaider pour des solutions innovantes de financement au-delà des mécanismes classiques.

KASALU

Partagez cette information
Image par défaut
Sasa Studio

Laisser un commentaire