Kananga || Auprès de l’ONG FMMDI, les journalistes du Kasaï Central s’engagent pour un journalisme responsable lors des élections du Gouverneur et des Sénateurs

L’Organisation non gouvernementale Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI) a réuni les journalistes politiques du Kasaï Central lors d’un café de presse.

L’objectif de cette rencontre était de sensibiliser les animateurs des débats politiques à promouvoir un journalisme responsable favorisant un climat de quiétude à l’approche des élections du gouverneur de province et de sénateurs.

La Directrice-Pays de FMMDI, Nathalie Kambala Luse, a, dans son allocution, souligné l’importance de créer un climat de tranquillité dans la région, en particulier face aux tensions identitaires exacerbées par certains discours politiques.

“Il s’observe à Kananga, un climat malsain caractérisé par les violences à caractère identitaire aux conséquences incalculables alimentées par les discours incendiaires tenus par certains politiciens en compétition ou leurs proches. D’où cette initiative visant l’implémentation d’un changement de comportement ou de mentalité à travers les programmes animés par les médias”, a-t-elle expliqué.

Les discussions lors du café de presse ont porté sur divers sujets, à savoir :

– Le journalisme responsable et professionnel en période électorale ;
– Le code d’éthique et de déontologie du journaliste Congolais ; et
– Les 12 piliers de la démocratie.

Au terme de ces échanges fructueux, les journalistes présents ont signé solennellement un acte d’engagement dans le cadre du projet de Prévention des Violences Électorales (PREVEL). Ils se sont engagés à promouvoir une paix durable et la stabilité dans la région du Kasaï Central, encore meurtri par les séquelles du conflit Kamuina Nsapu.

Les journalistes politiques du Kasaï Central ont exprimé leur ferme volonté à respecter l’impartialité ainsi que la neutralité dans leur métier pendant cette période cruciale. Ils sont conscients des risques de conflits tribaux meurtriers pouvant éclater lors de ces élections. Enfin, ils ont reconnu les conséquences néfastes directes et indirectes qui peuvent découler des discordes entre les communautés de différents territoires, influencées par les orientations d’un journaliste irresponsable.

Espérant Daniel KAMBULU

Un commentaire sur « Kananga || Auprès de l’ONG FMMDI, les journalistes du Kasaï Central s’engagent pour un journalisme responsable lors des élections du Gouverneur et des Sénateurs »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.