Kasaï Central || L’UNHCR sensibilise les retournés d’Angola de Tshilumba à la cohabitation

Les retournés d’Angola de la localité de TSHILUMBA, dans le groupement de Bena Kabiye du chef Kole, commune de Katoka à Kananga, ont, ce jeudi, été sensibilisés à la cohabitation pacifique par le UNHCR et INTERPEACE.

À en croire ces derniers, cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de la villagilation qui met en présence le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés en partenariat avec l’interpeace.

Ledit programme consiste à réintégrer les déplacés et les refoulés d’Angola dans leur communauté respective. Cependant, plusieurs refoulés venus d’Angola qui ont été accueillis par la communauté autochtone et soutenus par le UNHCR à la réintégration dans leur communauté d’accueil, ensemble avec la communauté autochtone sont appelés à la cohésion sociale.

Monsieur Anaclet Tshimbalanga, directeur de travail et droit de l’homme TDH, ONG partenaire à l’interpeace a laissé entendre que l’UNHCR et ses partenaires travaillent en parfaite collaboration pour appuyer cette communauté dans le site de Tshilumba à vivre ensemble. Tout en affirmant que la prochaine étape interviendra après les résultats de cette sensibilisation de voir ces expulsés vivre dans la cohésion de la paix dans leur communauté d’appartenance avec le soutien du UNHCR. Il est à envisager de construire dans un milieu où les gens vivent en paix.

Les habitants du site Tshilumba, de leur côté, ont émis les vœux de voir l’UNHCR et ses partenaires venir à leur rescousse pour la cohabitation pacifique. Ils promettent de rester ensemble avec leurs frères refoulés d’Angola, qu’ils soient de Tshilumba, Dimbelenge ou d’ailleurs. Tout le monde est le bienvenu, ont-ils souligné.

Jean MUSAS

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire