Kasaï : suspension d’un chef d’établissement pour hausse des frais de dissertation à Kakenge

Il s’agit bien de Jean Bedel Bope, Chef d’établissement au Complexe Scolaire Satellite, est suspendue par la sous-division de l’enseignement primaire, secondaire et technique à Kakenge dans la Direction Provinciale de l’EPST Kasaï 2 basée à Mweka, au Kasaï.

En cause, la majoration illicite des frais liés à la dissertation en complète violation de l’arrêté ministériel portant fixation des frais des examens d’État pour la session préliminaire et celle proprement dite.

D’après l’arrêté ministériel, les frais de la session préliminaire des examens d’état s’élèvent à 65.000 Fc. Mais le Préfet Bope les a revus illégalement à la hausse en les fixant à 80.000 Fc, en exigeant à tout candidat à ces épreuves nationales de s’y conformer.

Informé, l’inspecteur Chef de Pool Secondaire de la Sous-Division de l’EPST Kasaï 2 a stratégiquement pris le Chef d’établissement Mikobi main dans le sac.

Dans sa correspondance datée du jeudi 04 mai, l’inspecteur du Pool Secondaire a rendu publique à travers un média local la mesure disciplinaire retenue à l’endroit de cet agent public de l’État récalcitrant.

À cet effet, un enseignant a été désigné pour assumer temporairement les fonctions de Chef d’établissement ad intérim durant toute la période de passation des épreuves nationales pour les finalistes du secondaire.

Ayant été mis au courant de cette situation, le Ministre Provincial de l’EPST a encouragé les parents d’élèves de décourager à travers une dénonciation pareils comportements en brandissant des preuves matérielles pour appuyer l’accusation afin d’arrêter cette hémorragie et mettre hors d’état de nuire tous les fausseurs qui se fichent des lois et règlements régissant le secteur public de l’État.

“Pratiques qui mettent en mal les efforts du Chef de l’État Félix Tshisekedi sur la gratuite de l’enseignement”, a déploré le Ministre Provincial de l’EPST Antoine Bushabu qui a également fait une ronde d’inspection dans les écoles de la ville de Tshikapa, dans la commune de Kanzala, ville de Tshikapa aux fins de s’enquérir de la situation liée aux multiples accusations de la révision à la hausse des frais des examens d’État dont ceux de la participation aux épreuves nationales certificatives.

Franck Tshilomba

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire