Kinshasa – Épidémie d’« Apollo » | Les conseils du Dr Muyembe pour se protéger

La capitale congolaise, Kinshasa, est actuellement aux prises avec une épidémie de conjonctivite hémorragique, communément appelée « Apollo ». Avec plusieurs foyers touchés, la ville fait face à un défi de santé publique, mettant en lumière l’importance cruciale de l’hygiène pour contenir la propagation de cette maladie contagieuse.

Le virologue renommé Jean-Jacques Muyembe a partagé des conseils clés via un tweet daté du lundi 08 janvier 2024, soulignant la nécessité d’une attention particulière envers l’hygiène. Dans ce message, le spécialiste des maladies infectieuses alerte sur la prévalence croissante de l’épidémie de conjonctivite hémorragique à Kinshasa cette année.

Dr Muyembe insiste sur l’importance cruciale de maintenir une hygiène des mains rigoureuse pour prévenir la propagation du virus. En se lavant fréquemment les mains avec du savon et de l’eau, les individus peuvent éliminer les sources potentielles de contamination, réduisant ainsi le risque de contracter la conjonctivite.

Une autre recommandation clé émise par le Dr Muyembe est d’éviter de se frotter les yeux avec les doigts. Cette habitude courante peut favoriser la transmission du virus, mettant en danger la santé oculaire des individus.

Dans son tweet, le virologue déclare : « L’année 2024 se fait remarquer déjà par une épidémie de conjonctivite hémorragique jadis appelée « Apollo » qui sévit dans plusieurs foyers à Kinshasa. La maladie est très contagieuse et peut-être évitée grâce à l’hygiène des mains et éviter de frotter les yeux avec les doigts. »

Il est essentiel de comprendre que la conjonctivite, une inflammation de la fine membrane recouvrant l’œil, peut être déclenchée par divers facteurs tels qu’une infection virale ou bactérienne, des allergies ou des irritations. Les symptômes courants incluent rougeurs, démangeaisons, écoulements oculaires, yeux larmoyants et sensation de brûlure.

En ces temps d’épidémie, suivre les conseils du Dr Muyembe en matière d’hygiène personnelle devient impératif pour protéger la santé oculaire de la population de Kinshasa et contenir la propagation de cette conjonctivite hémorragique.

Placide Lukeka

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire