La CNSSAP révèle les 8 piliers de sa gouvernance et de son contrôle | Un pas vers une gestion transparente et rigoureuse

Dans un communiqué officiel publié le vendredi 09 février, le Directeur Général de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale des Agents Publics de l’État (CNSSAP), M. Junior Mata M’elanga, a levé le voile sur les huit principaux paramètres qui sous-tendent la gouvernance et le système de contrôle interne de l’organisme.

Ces paramètres comprennent :

1. Organes de gouvernance
2. Gestion fiduciaire collégiale
3. Urbanisme de contrôle interne
4. Gestion des risques
5. Principe des quatre yeux
6. Certification annuelle des comptes
7. Management de la qualité / ISO 9001
8. Contrôle étatique

Ces éléments, détaillés dans le communiqué, visent à instaurer une transparence et une rigueur sans égales dans la gestion de la CNSSAP.

En tant que première institution publique en République Démocratique du Congo à être certifiée ISO 9001 pour son système de management de la qualité, la CNSSAP opère selon des principes de gestion prudente et rigoureuse, avec des contrôles internes et externes, garantissant ainsi la confiance et l’assurance raisonnable quant à la maîtrise des activités, des risques et l’atteinte des objectifs.

Notamment, la gestion collégiale des actifs financiers et immobiliers, impliquant les syndicalistes, illustre un engagement significatif envers la transparence, avec un processus de validation en cinq niveaux successifs.

Cette révélation des paramètres de gouvernance et de contrôle par la CNSSAP souligne son engagement envers la transparence, la qualité et la responsabilité dans la gestion des fonds publics et des ressources au service des agents publics de l’État.

Ange ALOKI

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire