Ne Muanda Nsemi | Les membres de Bundu Dia Mayala et la population de Mbanza-Ngungu lui ont rendu les derniers hommages

Les rues de Mbanza-Ngungu, au Kongo Central, ont été empreintes de solennité alors que la population locale et les membres du mouvement politico-religieux Bundu Dia Mayala (BDM) ont rendu samedi les derniers hommages à Ne Muanda Nsemi, décédé le 18 octobre 2023 à Kinshasa. Son passage à travers cette ville a été marqué par une procession émouvante, selon une source administrative.

“Ne Muanda Nsemi a été un modèle. Il a défendu les intérêts des Bakongo durant toute sa vie. C’est pourquoi nous avons marché pendant près de 45 minutes à pied pour accompagner celui que tout le monde appelait ‘N’kaka’, ce qui signifie grand-père”, a déclaré Willy Bakumbani, administrateur du territoire de Mbanza-Ngungu.

Le cortège funèbre, escorté par un gros corbillard vitré, a traversé Mbanza-Ngungu en toute quiétude en direction de son lieu d’inhumation dans le territoire voisin de Luozi. La population locale ainsi que les membres du BDM se sont rassemblés sur la Route nationale n° 1 pour exprimer leurs derniers hommages à Ne Muanda Nsemi. Un membre du mouvement a profité de l’occasion pour dénoncer ceux “qui ont mal vendu l’image de ce mouvement politico-religieux”, affirmant que Ne Muanda Nsemi “n’est pas mort, il vit encore parmi les siens”. “Bundu Dia Mayala va continuer son parcours”, a-t-il souligné.

La dépouille de Ne Muanda Nsemi a quitté Kinshasa dans la mi-journée du samedi 2 mars pour être conduite au village Nsuku Malombo, dans le territoire de Luozi au Kongo Central, où elle sera inhumée le quatrième jour de ce même mois. Son périple a traversé plusieurs agglomérations de la province, notamment Kasangulu, Madimba, Kisantu, Mbanza-Ngungu et Kimpese, où les derniers hommages lui ont également été rendus.

De son vrai nom Zacharie Badiengila, Ne Muanda Nsemi, chimiste de formation, était député national honoraire et écrivain. Sa disparition laisse un vide au sein du mouvement BDM et dans la communauté des Bakongo, mais son héritage perdurera à travers les idéaux qu’il a défendus tout au long de sa vie.

Christivie Nyamabu

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire