Prétendue incarcération d’un détenu durant 21 ans sans procès à Makala || Le PG Firmin Mvonde réfute ses allégations après vérification

Le Procureur Général près la Cour de Cassation a amorcé, en début de semaine, une série de visites éclairs au centre pénitentiaire de Makala, situé dans la commune de Selembao au lendemain de la dénonciation d’une détention arbitraire d’un citoyen, qui aurait été retenu en détention depuis 21 ans, selon la dénonciation faite par le journaliste Stanis Bujakera après sa libération.

Ce jeudi 28 mars 2024, le Procureur Général, Firmin Mvonde Mambu, lequel a présidé la cérémonie d’une soixantaine de détenus, a balayé d’un revers de la main les allégations émises par le journaliste Stanis Bujakera. Et cela, après qu’il ait passé à peigne-fin toute une litanie de dossiers de personnes en détention à Makala.

Selon le Procureur Général près la cour de cassation, “c’est faux et archi faux”. Il n’y aucun détenu qui est mis en détention depuis une vingtaine d’années sans qu’il ne soit jugé puis condamné.

“La personne qui a dit qu’elle a passé 21 ans sans procès (à la prison centrale de Makala) est un menteur”, affirme le procureur général près la Cour de cassation, précisant que « son dossier existe ».

Il a également précisé que ce n’est que le début. La commission qui y travaille continue. Que tous ceux qui n’ont pas de dossiers se signalent.

L’occasion faisant le larron, le Procureur Général près la Cour de Cassation a révélé que le vieux détenu de Makala serait plutôt un « condamné de la cour d’ordre militaire » des années 2000.

« Il y a ce mensonge que transpire certains prévenus, c’est bien dommage ».

La relaxation de 67 détenus qui ont quitté la prison ce jour entre dans le cadre du processus de désengorgement de la population carcérale, annoncé récemment.

Basile Muya

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire