Kasaï-Central : FMMDI clôture son Assemblée Générale par de grandes résolutions pour 2023

L’ONG Femmes Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI) a clôturé ce vendredi 30 décembre 2022 son Assemblée Générale convoqué sur demande du Conseil d’administration dans la ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central.

Ces assises qui ont pris quatre jours, ont permis d’évaluer le travail de cette organisation pour l’exercice 2022 en vue de dégager des projections susceptibles de relever les défis de la nouvelle année 2023.

Dans le rapport final sanctionnant la fin de ces travaux, plusieurs recommandations ont été prises en vue d’améliorer davantage le travail pour cette nouvelle année.

Cette organisation projette plusieurs activités pour 2023 parmi lesquelles figurent des activités agricoles, la création d’un centre d’alphabétisation et d’une unité de transformation des produits.

Il y aura également la campagne d’éveil de conscience des femmes pour leur participation active à la vie politique et la réalisation des plaidoyers pour la réparation des préjudices de VBG dans le cadre de la justice transitionnelle.

Maître Benoît Bukasa est revenu sur les grandes réalisations qui ont fait le succès de cette organisation en 2022 en passant par le prix international d’innovation décerné à cette ONG par le Haut-Commissariat de Nations-Unies pour les réfugiés UNHCR à Genève.

Une satisfaction totale de Nathalie Kambala Directrice-Pays de cette structure qui n’a pas des mots pour remercier les différents partenaires techniques et financiers pour leur appui dans la réalisation des activités de FMMDI en vue d’atteindre ses objectifs.

“Ces assises ont permis des échanges fructueux entre les délégués venus de différents horizons pour un avenir radieux de l’organisation. C’est l’occasion de remercier les uns et les autres pour s’être livrés à cet exercice ardu et démocratique”, a déclaré Nathalie Kambala Luse.

En visite de terrain à Kananga, le représentant de l’Ambassade du Canada a salué l’exercice auquel se livre cette ONG qui traduit du sérieux et de sa détermination à atteindre ses objectifs.

Rose Kapinga, ministre provincial du genre, a rassuré de l’engagement du gouvernement provincial à accompagner cette structure dans son combat pour la promotion des droits de la femme dans la province du Kasaï-Central.

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire