Kasaï Central || L’ONG Amour Plus dote la salle CEICA des meubles de bureau et matériels de sonorisation pour l’encadrement des jeunes

La salle du Centre d’écoute et d’information convivial pour adolescents et jeunes (CEICA) a bénéficié le jeudi 28 mars à Kananga, de 150 chaises, 40 tables et un kit complet de sonorisation.

Cette dotation de l’UNICEF, œuvre de l’ONG Amour Plus, rentre dans le cadre du projet d’appui à l’autonomisation des filles et le renforcement des capacités des communautés pour lutter contre le mariage d’enfants dans la province du Kasaï Central.

Ce projet, a précisé Merveilles Sangi Loola, Coordonnatrice de l’ONG Amour Plus, s’articule sur deux volets, à savoir la prévention autour de l’autonomisation des filles et du renforcement de l’engagement communautaire ainsi que la réponse autour de la prise en charge psychosociale et la réinsertion socioéconomique des filles victimes des violences.

À travers cette dotation, Amour Plus entend impliquer davantage les jeunes dans la lutte contre les violences sexuelles à l’égard des femmes mais également le mariage d’enfants perceptibles sur la ville de Kananga ainsi que dans les territoires du Kasaï Central.

« Il manquait à cette salle, des matériels tels que les chaises et tables et nous nous sommes dit que dans le cadre de ce projet qui permet d’engager plus de jeunes dans la lutte, on va renforcer en équipement le CEICA pour lui permettre de jouer son rôle de cadre pour la réalisation des activités : des réunions et séances de travail pour les jeunes parce que nous aimerions qu’ils soient placés au centre des actions de grande envergure », a fait savoir Merveilles Sangi Loola.

La Coordonnatrice de l’ONG Amour Plus, qui révèle que la Province du Kasaï Central compte un taux elevé de mariages d’enfants évalué à 48%, exhorte les responsables du Conseil provincial de la jeunesse à gérer rationnellement cette dotation et à rendre compte afin que les jeunes aient effectivement accès à cette salle.

Peter Bakandowa, Coordonnateur du Conseil provincial de la jeunesse qui a réceptionné cette dotation a salué le partenariat de l’UNICEF qui oeuvre avec détermination en faveur de l’encadrement des jeunes et adolescents avant de souligner que l’appui reçu va renforcer la capacité d’accueil de cette salle pour des activités d’encadrement des jeunes.

Le représentant du ministre provincial de la jeunesse à cette cérémonie a rappelé que l’épanouissement de la jeunesse se trouve au centre des préoccupations du gouvernement provincial soutenant que le ministère va veiller au bon usage de cette dotation.

Passy KABUYA/DSM

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire