RDC || Le prochain gouvernement appelé à tout faire pour ramener la paix dans l’Est

La République démocratique du Congo (RDC) est confrontée à une situation critique dans sa région orientale en proie à la guerre depuis des années. Le gouvernement actuel et celui à venir sont appelés à intensifier leurs efforts pour mettre fin à ce conflit dévastateur, selon des sources officielles.

Lors du 131ème compte rendu du conseil des ministres, Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement, a souligné l’urgence de la situation et la nécessité d’une mobilisation générale pour garantir la paix et la sécurité, fondements essentiels pour le développement économique du pays. Il a insisté sur le rôle crucial tant du gouvernement en place que de la future équipe gouvernementale dans la lutte pour la paix durable dans la région.

Patrick Muyaya a également mis en lumière les efforts diplomatiques du président Tshisekedi, notamment sa participation au sommet extraordinaire de la troïka de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) à Lusaka, en Zambie. Cette réunion a permis de passer en revue la situation au Nord-Kivu, où les troupes de la SADC soutiennent les Forces armées de la RDC (FARDC) dans leurs opérations contre les groupes armés.

Dans le cadre de son “marathon diplomatique”, le président Tshisekedi s’est également rendu en Mauritanie pour discuter des enjeux de paix et de sécurité en Afrique, en particulier dans la région d’Afrique centrale, où la violence persistante continue de menacer la stabilité régionale.

Placide Lukeka

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire