RDC : au service des étudiants, les bus Trans-Academia peuvent desormais circuler

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a procédé à la mise en service de deux cents bus de la Société “Trans-Academia”, ce vendredi 24 février sur le site de l’Institut Supérieur de Commerce (ISC), à Kinshasa.

Devant le Chef de l’État, le Président du Parlement, le Premier ministre, des membres du gouvernements et des étudiants, Georges Ongelo, Directeur Général de Trans-Academia, a indiqué que l’entreprise qu’il dirige est un établissement public à caractère social, né de la “promesse ferme” de Félix Tshisekedi, afin d’organiser et d’assurer le transport des étudiants. Il a soutenu que cette initiative va mettre fin aux “pratiques négatives” auxquels recouraient des certains étudiants dans le transport commun.

D’après les chiffres qu’il a fournis, cette société constitue un réseau de 20 lignes avec 472 arrêts de bus organisés en vue, non seulement, de permettre aux étudiants de Kinshasa d’atteindre leurs établissements, mais aussi de se déplacer en toute tranquilité dans la capitale.

“Ces 200 bus mis à disposition, permettent le début de la phase pilote de ce projet de transport en faveur des étudiants de 14 établissements de l’ESU, avec possibilité d’allonger le nombre, en intégrant égalements les établissements privés”, a souligné Georges Ongelo.

En attendant l’arrivée de 480 véhicules déjà commandés, une partie de ces 200 bus dispatchée dans les autres provinces. Selon le DG de Trans-Aademia, Kinshasa n’est que la phase-pilote du projet avant d’aller à l’intérieur du pays.


Au nom de la Conférence des chefs d’établissements de l’ESU, le Directeur Général de l’ISC, le Professeur Emile Ngoy, a remercié le Chef de l’État pour la création et la mise en service de cette société lequel soulage la mobilité des étudiants congolais et garantit leur
sécurité. À la fin de la cérémonie, Félix Tshisekedi, accompagné de certaines personnalités, a pris place dans l’un des bus Trans-Academia, en vue d’un tour d’honneur, jusqu’à la «  Place des Evolués », non loin de Palais de la Nation.

Pour rappel, Trans-Academia  s’avère être la matérialisation de la promesse de Félix Tshisekedi qu’il avait adressée aux
étudiants en mai 2021, lors de sa visite des campus universitaires de l’UPN et de l’INBTP, pour résoudre le grand problème de leur locomotion.

Alors que le Chef de l’État avait lancé le projet, le 18 janvier 2022, c’est maintenant, plus d’une année après que ce dernier se concrétise. Le motif du retard avait été l’identification de tous les étudiants par le ministère de l’enseignement supérieur et universitaire, afin d’éviter des intrus, mais aussi la mise en place d’un Comité de gestion, pour une bonne coordination et la tarification, en vue de pérenniser l’entreprise.

Placide Lukeka

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Un commentaire

Laisser un commentaire