RDC : Vidiye Tshimanga placé sous mandat d’arrêt provisoire

Le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa Gombe a décidé ce mercredi 22 septembre, de placer sous mandat d’arrêt provisoire Vidiye Tshimanga, l’ancien conseiller stratégique du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Il lui est reproché d’être impliqué dans des faits constitutifs de l’infraction de corruption, trafic d’influence dans sa position, il y a quelques jours avant sa démission de conseiller stratégique du chef de l’État.

Pour un cadre de son parti politique, il suffit, de faire confiance à la justice, car estime-t-il, Vidiye Tshimanga jouit du principe de la présomption d’innocence.

Le président du parti politique DCU avait démissionné vendredi dernier de son poste de conseiller stratégique du chef de l’État pour une suspicion de corruption répandue, à la suite de la diffusion des vidéos le montrant en train de négocier des commissions avec des pseudos investisseurs miniers.

Pour cet ancien collaborateur du Président Félix Antoine Tshisekedi, sa démission a été justifiée par le souci, estimait-il de « faire la lumière sur les commanditaires de ce montage grossier ».

Pour Me Théodore Ngoyi wa Ilunga Nsenga, avocat-conseil constitué de Vidiye Tshimanga contrairement à la rumeur, son client est confiant à la justice congolaise afin de faire toute la lumière du début jusqu’à la fin de la procédure judiciaire.

Henry Ngindu

Partagez cette information
Image par défaut
Sasa Studio

Laisser un commentaire