Université Notre Dame du Kasaï : le CAD annonce l’inscription à la 10ème session des cours de droit qu’elle organise du 15 au 26 aôut 2022 à Kananga

Le Club des Amis du Droit du Congo (CAD), sous le parrainage de la Faculté de Droit de l’Universite Notre-Dame du Kasaï (U.KA.), a débuté, ce vendredi 22 juillet, les inscriptions pour la dixième session des cours en Droit International des Droit de l’Homme, en Droit International Pénal et en Justice Transitionnelle qu’elle organise du 15 au 26 août 2022 (12 jours), dans la ville de Kananga, au Kasaï Central.

Ces inscriptions, dont les frais s’élèvent à 5000 Fc selon le bureau du décannat de la faculté de droit de cet alma mater, prendront fin le 5 aôut 2022. Les organisateurs précisent que les étudiants de toutes catégories et facultés confondues sont conviés à cette activité.

Cette activité, a en croire le communiqué du Professeur François Muisanza, Doyen de la Faculté de Droit à l’UKA, où elle se tiendra, consistera à la création d’un cadre idéal de réflexion, d’analyse et de débat sur toutes les questions juridiques et celles relatives à la paix dans le but de contribuer au développement de la culture des droits de l’homme et de la démocratie en vue de prévenir des conflits et de la promouvoir la paix pour un développement durable.

Le Club des Amis du Droit du Congo à été créé le 17 janvier 2000 à l’Université Protestante au Congo, sous l’appellation de « Club des amis du Droit Privé », devenu par la suite « Club des amis du droit du Congo » (CAD) depuis le 21 avril 2001. CAD est une association de jeunes juristes oeuvrant dans le milieu universitaire congolais pour la paix, la justice, la promotion et la défense des droits humains, signale-t-on.

 

Henry Ngindu

6 commentaires sur « Université Notre Dame du Kasaï : le CAD annonce l’inscription à la 10ème session des cours de droit qu’elle organise du 15 au 26 aôut 2022 à Kananga »

  1. Très motivé par cette initiative que je salue entant que juriste en formation et chercheur en Droit privé et judiciaire à l’Université Notre-Dame du kasayi, nous promettons notre participation au cours de ces jours de réflexion Scientifique.

  2. Cette session est d’une grande utilité. Car, nos populations sont très loin du respect de droits de l’Homme.
    Ceci n’est rien d’autre qu’une voie qui permettra aux participants à tenir à l’évangélisation de droits de l’Homme.

  3. C’est une bonne initiative,qui seront animateurs ?
    Après la session ça sera sanctionnée par quel document ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.