Kananga • Prise d’armes de nouveaux officiers des FARDC | JP Bemba encourage les lauréats à répondre au défi national de l’insécurité

Ce vendredi 15 mars 2024, Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï central, a abrité un événement d’une importance sécuritaire. Le Vice-Premier ministre, ministre de la défense nationale et Anciens Combattants, Jean-Pierre Bemba, a présidé la cérémonie de prise d’armes des nouveaux Officiers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), fraîchement formés à l’académie militaire de Kananga.

Cette cérémonie a marqué la conclusion de la formation pour la 35e promotion Ordinaire et la 18e Session Spéciale des officiers, un événement d’autant majeur dans un contexte où la République Démocratique du Congo et son armée font face à des défis sécuritaires de taille.

En effet, le pays est confronté à un conflit armé de haute intensité dans sa partie Est, nécessitant une mobilisation sans précédent pour rétablir la paix et la sécurité. Dans son discours, le Vice-Premier Ministre a souligné l’importance de la contribution de ces nouveaux officiers à la pacification du pays, un défi qui incombe à l’ensemble de la nation.

“Le commandement des hommes sous le feu et leur conduite à la victoire, dans le contexte de guerre conventionnelle, asymétrique et hybride, reposent désormais sur vos épaules”, a déclaré Jean-Pierre Bemba lors de cette cérémonie.

Il est également à noter que parmi les lauréats de cette promotion, plusieurs officiers centrafricains ont été formés, témoignant de la solidarité régionale dans la lutte contre l’insécurité.

Le Vice-Premier ministre, ministre de la défense était avait, dans sa suite, une délégation des généraux, notamment le chef d’état major général des FARDC.

Christivie Nyamabu

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire