RDC-CENI : Publication des listes provisoires candidats gouverneurs, FMMDI s’insurge contre l’élimination de l’unique femme en course au Kasaï-Central

L’ONG Femme main dans la main pour le développement intégral (FMMDI) est monté au créneau pour fustiger le déclassement de l’unique candidature féminine en course pour l’élection gouvernorale dans la province du Kasaï Central.

D’après la Directrice pays de cette structure de défense des droits de la femme, l’exclusion de l’unique femme à ces élections est un acte qui s’érige en obstacle aux efforts des organisations engagées dans le combat pour l’accès des femmes aux instances décisionnelles.

Cette actrice de la société civile s’indigne contre le recours à des pratiques d’ingérence de certains acteurs politiques qui influenceraient la commission électorale nationale indépendante (CENI) en imposant les candidats dont ils auront la mainmise dans la gestion.

<<C’est une grande déception pour nous et nous sommes très déçu de voir que les efforts que nous fournissons tous les jours sont entrain d’être foulés aux pieds. Quel que soit le problème que vous avez avec l’unique femme en course est-ce qu’il fallait influencer la CENI>>, déplore Nathalie Kambala Luse.

La directrice pays de l’ONG FMMDI souligne que cette politique d’exclusion s’oppose à la vision du Chef de l’État proclamé champion de la masculinité positive par l’Union Africaine pour son combat visant l’épanouissement de la femme congolaise. Elle ajoute par la même occasion les femmes ont des capacités pour participer à la gouvernance.

<<Nous condamnons cette politique d’exclusion car la femme a osé, elle a fait la politique et elle part aussi se mettre en ordre de bataille avec les hommes pour présenter ses capacités et diriger cette province et voilà on commence à mettre le bâton dans les roues>>, déclaré-t-elle.

Nathalie Kambala qui invite la CENI à accompagner cette vision du Chef de l’État sur la participation des femmes à la gouvernance plaide pour une solution dans cette affaire et interpelle la candidate victime à introduire le recours et se battre jusqu’à l’obtention d’un gain de cause.

<<Nous demandons aux décideurs, pourquoi la CENI ne sait pas accompagner les femmes. On a pas demandé le favoritisme et les femmes qui postulent ont des capacités et sont prêtes pour diriger alors pourquoi ne pas encourager. Je demande à la candidate victime d’aller jusqu’au bout et qu’elle prouve que les femmes sont capables>>, renchérit-elle.

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a rendu public ce samedi 02 avril 2022 la liste des candidats Gouverneurs et vice Gouverneurs dans les 14 provinces. Au Kasaï-Central seulement cinq candidats ont été retenus.

Sasa studio/ DM & HN

Partagez cette information
Image par défaut
Maxtor

Notre objectif:
Faire croître et développer votre activité, grâce à des outils et des stratégies de communication réfléchis.

Laisser un commentaire