RDC || La Première Dame de la RDC visite le village Bomoto ya Muasi lors du Forum national sur la santé maternelle et néonatale

La deuxième journée du Forum National des Femmes Leaders pour l’Accélération des Progrès en Matière de Santé Maternelle et Néonatale en République Démocratique du Congo (RDC) a été marquée par la visite de la Distinguée Première Dame, Madame Denise Nyakeru Tshisekedi, au « Village Bomoto ya Muasi ».

Cet événement, auquel a aussi pris part l’ONG Femmes Main dans la Main pour un Développement Intégral (FMMDI), s’est déroulé à l’espace Masamba dans la commune de N’djili, en présence de nombreuses personnalités dont la Représentante ad. intérim de l’UNFPA, l’Ambassadeur de l’UNFPA Norvège, des membres du gouvernement et de l’Assemblée nationale.

Durant cette visite, plusieurs activités ont été menées afin de sensibiliser et d’accompagner les femmes et les filles sur diverses questions liées à la santé maternelle et néonatale, ainsi qu’à l’autonomisation des femmes. Un échange fructueux a eu lieu sur la planification familiale, la lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG), les avantages des consultations prénatales, et bien d’autres sujets essentiels. Les femmes bénéficiaires des services ont également partagé leurs expériences, permettant ainsi d’enrichir les discussions et les réflexions.

Dans le cadre de cette journée, des services gratuits de santé maternelle ont été offerts aux participantes, démontrant ainsi l’engagement des acteurs présents en faveur de l’amélioration de l’accès aux soins de santé pour toutes les femmes congolaises. De plus, les stands des différents partenaires ont été visités, mettant en lumière les initiatives et les actions menées dans le domaine de la santé maternelle et néonatale à travers le pays.

Un temps fort de cette visite a été la plage de sensibilisation sur les Violences Sexuelles et Basées sur le Genre (VBG), facilitée par la Directrice-pays de l’ONG FMMDI, Mme Nathalie Kambala Luse. Cette session a permis d’aborder les différents types de VBG, les mécanismes de dénonciation et de référencement des cas, et de souligner l’importance de protéger, d’encadrer et de former les femmes dans tous les aspects de la vie, dès leur naissance.

Enfin, la Première Dame a saisi l’occasion pour administrer le vaccin contre la poliomyélite à des enfants et passer un test d’échographie à une femme, symbolisant ainsi son soutien et son engagement envers la santé maternelle et néonatale en RDC.

Ange ALOKI

Partagez cette information
Image par défaut
by Rédaction

Laisser un commentaire